Comment bien traduire du français à l’anglais

La traduction est à coup sûr un des exercices de langue les plus complexes qui soient.  On y perçoit immédiatement la sensibilité littéraire et la connaissance linguistique du traducteur. Traduire du français à l’anglais peut parfois raconter en anglais une histoire différente de celle qui était écrite en français au départ si une certaine démarche n’est pas mise en place dès le départ.

Traduction français anglais
Google Traduction n’est pas toujours la meilleure solution !

Conseils généraux pour traduire du français à l’anglais

  • Lexique : Pour ce faire, une lecture régulière dans les deux langues est nécessaire, car il ne s’agit pas seulement de savoir traduire des mots, mais d’être notamment capable de donner la définition d’un même mot en français et en anglais en gardant tout le sens. Il est tout aussi important de connaître l’étymologie des termes dans les deux langues. Il faut enfin connaître des tournures idiomatiques utilisées dans chacune des deux langues, les proverbes et savoir traduire les métaphores en des termes similaires.
  • La grammaire : Une bonne connaissance de la grammaire vous permettra de garder le texte dans son contexte temporel. Vous devez ainsi vous rappeler des deux formes du présent qui existe en anglais et qu’en français il n’y en a qu’une. Il faut également faire attention au subjonctif tel qu’employé en français qui n’est pas traduit de la même manière en anglais.
  • L’esprit du texte : pour traduire du français à l’anglais, pour le conserver, il faut tout d’abord lire complètement le texte et déterminer son contenu, son sens, savoir à quelle époque il a été rédigé, le point de vue de l’auteur et le ton de celui-ci. Prenez également garde au barbarisme, au solécisme, aux contresens, au non-sens et à l’omission.

Conseils spécifiques avant d’aborder la traduction.

Le véritable secret pour bien traduire du français à l’anglais est de lire régulièrement pour se familiariser davantage aux deux langues et cerner ainsi les différentes tournures possibles. Plus spécifiquement, il faut :

  • Lire immédiatement le titre et sa source : en lisant, faites attention aux titres condensés, à ceux qui comportent des jeux de mots qui invite à mettre en avant un style ou une tonalité particulière. Avec la source en français, vous aurez des détails importants notamment sur la cible, l’époque et l’esprit qu’il va falloir transmettre dans le texte final en anglais. Vous devez aussi chercher dans la source les éléments sur ce public cible qui vous permettra d’adapter le vocabulaire adéquat.
  • Comprendre le sens global du texte : il s’agit de l’histoire, de la position du narrateur, s’il est engagé ou neutre. Il est également conseillé de déterminer le ton du texte, savoir s’il est humoristique par exemple ou sérieux et de noter les éventuels changements de points de vue, ne négligez aucun aspect.
  • Etudiez la structure du texte : observez le nombre de paragraphes, leur logique, les temps utilisés entre ceux-ci, le nombre de personnages et le style rédactionnel. Parce que le niveau de langue traduit l’esprit du texte, vous devez y attacher réelle importance.
  • Noter les termes et expressions difficiles : ceci vous sera donné dans le sens du contexte, n’hésitez pas à utiliser des synonymes ou à faire des interprétations lorsque les mots n’arrivent pas immédiatement

Getboox, le 8 septembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *