À quel type de littérature s’intéresse la jeunesse ?

La littérature est considérée comme le moyen d’instruire, de former et de distraire. Il existe aujourd’hui plusieurs courants littéraires dans lesquels tous les lecteurs peuvent se retrouver. La littérature jeunesse quant à elle a connu d’énormes mutations au gré même de la consolidation du tissu social en France. La jeunesse a désormais une variété de choix qui sont calqués sur son évolution et sur les problématiques universelles sans cesse en mutation.

Quels-sont les livres que vous faites lire à vos enfants ?
Quels-sont les livres que vous faites lire à vos enfants ?

La littérature moralisatrice et éducative

Cette littérature représente le début de l’instruction de la jeunesse, avec cette tendance qui voulait que les plus jeunes portent des morales et aient une éducation de qualité. Dès 1694 déjà Fénelon avait déjà orienté la littérature jeunesse dans ce sens, avec des livres tels que « Les aventures de Télémaque » qui étaient tout d’abord à l’attention du petit-fils de Louis XIV. C’était alors le premier texte pour la jeunesse, il faisait une alliance de l’instruction et du plaisir, des domaines alors très chers à la lecture destinée aux plus jeunes. Mais au-delà du simple aspect ludique, Fénelon avait un objectif bien établi, celui de faire connaître la culture à un jeune public. La littérature jeunesse a donc progressivement atteint l’objectif d’unir l’utile, l’agréable et l’instruction.

La montée de l’intérêt pour les romans

Avec le temps, les intérêts des jeunes ont considérablement évolué pour se tourner vers les romans, plus ludiques et répondant à un certain besoin de connaissance plus accru de cette jeunesse. Contre cette tendance moralisatrice de la littérature pour la jeunesse, plusieurs voix se sont insurgées, et non des moindres. Si les romans proposés à la jeunesse n’ont plus grand-chose en commun avec l’éducation du XVIIIe siècle, il faut tout de même reconnaître qu’ils rappellent à souhait une certaine période parfois difficile et parfois épique, à travers la plume d’auteurs parfois très virulents à l’exemple de Baudelaire.

Au fur et à mesure, c’est vers cette lecture de « bien-pensance » que la jeunesse est invitée à façonner son esprit critique et son libre arbitre sur des faits de société préoccupants. Au-delà de cette lecture engagée, les aventures, les émotions sont aussi ce que les jeunes cherchent dans les romans pour mieux découvrir le monde.

La nouvelle tendance à la littérature africaine

La littérature africaine a fait son apparition dans l’environnement littéraire de la jeunesse à travers un grand courant qui a vu le jour avec les écrivains tels que Léopold Sédar Senghor, Cheikh Anta Diop, Mongo Béti, Aimé Césaire… Ils ont fait découvrir la civilisation et la culture africaine à travers un style très particulier qui jusqu’aujourd’hui berce les jeunes dans leur quête de connaissance du continent africain.

Parce que la connaissance de l’Afrique représente une réelle ouverture, une curiosité de plus en plus accrue pour cette jeunesse en devenir, la littérature africaine fait progressivement son chemin non seulement dans les programmes de l’éducation nationale, mais aussi la retrouve dans quasiment toutes les librairies françaises. Que ce soit les contes pour enfants et même au-delà, la littérature passionne et est même déjà racontée par des auteurs d’origine africaine ayant une bonne connaissance de l’Afrique et de ses traditions. Kirikou continu jusqu’à présent de traverser les âges, pour le bonheur des jeunes lecteurs.

Rendez-vous sur Getboox pour découvrir tous les livres liés à la jeunesse !

Getboox.com, le 20 juillet 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *