Quelles solutions quand on a raté son Baccalauréat ?

695 682 candidats passent actuellement leur deuxième semaine d’examens en vue d’obtenir le précieux sésame : le baccalauréat. L’an dernier sur 703 500 candidats, 617 900 ont passé les épreuves avec succès, autrement dit 12 % ont été recalés. Qu’advient-il de ceux qui ne sont pas parvenus à obtenir une note suffisante ? Eh bien, c’eAst moins dramatique que ça en a l’air, il existe plusieurs solutions que nous vous présentons ici.

Que faire lorsqu'on rate le Baccalauréat ?
Que faire lorsqu’on rate le Baccalauréat ?

Redoubler sa terminale

La première des solutions est le redoublement, peu apprécié des candidats certes, mais elle semble être la méthode la plus efficace puisque 80 % de ceux qui redoublent leur Terminale décroche le bac lors de ce deuxième essai. Vous pouvez opter pour le redoublement dans la même série ou une série différente, dans le même lycée ou un autre. En effet, certains ne veulent pas étudier la même chose ou se retrouver dans la même école. Renseignez-vous auprès des lycées dès le jour de la publication des résultats.

Sachez que vous pouvez garder vos meilleures notes si vous redoublez dans la même série, à condition qu’elles soient égales ou supérieures à la moyenne. Ce choix sera à faire lors de votre inscription au bac au cours de l’année, en général dès octobre.

Repasser le bac en candidat libre

Si le redoublement n’est pas une option pour vous, vous pouvez tout de même repasser le bac, mais en tant que candidat libre. Cela ne signifie pas forcément que vous serez livré à vous-même. Vous pouvez demander aux professeurs de votre lycée si vous pouvez assister à quelques-uns de leurs cours, ceux pour lesquels vous avez obtenu de mauvais résultats par exemple, ou prendre des cours par correspondance avec le CNED.

Ne vous y méprenez pas, les chiffres parlent d’eux-mêmes ; le taux d’échec des candidats libres au bac est assez élevé. En effet, préparer le bac en dehors du cadre scolaire peut être difficile et demander une bonne organisation et surtout, une grande motivation.

Vous aurez à vous inscrire au bac au cours de l’année, dès octobre, et confirmer cette inscription par la suite. Renseignez-vous auprès de votre rectorat.

Notez que vous pouvez demander à consulter vos copies d’examen pour analyser vos faiblesses. Il vous suffit de faire un courrier à votre rectorat dans les 12 mois.

Poursuivre ses études sans le bac

Il vous est possible de continuer vos études et d’accéder à l’enseignement supérieur sans le bac en poche. En effet, certaines formations acceptent les étudiants disposant du niveau bac (votre moyenne globale à l’examen doit être égale ou supérieure à 8/20). C’est le cas par exemple de certains DUT et BTS (BTS MUC, NRC par exemple), en alternance ou en formation classique. Mais attention, les places sont limitées et vous aurez à convaincre le chef de l’établissement de vous accepter. Rien ne vous empêche de repasser le bac en candidat libre tout en suivant ces études.

Il est possible d’intégrer de nombreux secteurs sans le bac en passant par une formation – en alternance – notamment le secteur des arts, de l’hôtellerie et de la restauration, le bâtiment, le secteur paramédical, etc. En revanche, les écoles sont chères et ne se valent pas toutes. N’hésitez pas à les comparer et à vous renseigner sur leur taux de réussite et d’insertion.

S’engager dans l’armée sans le bac

Bon à savoir : l’armée de terre, l’armée de l’air ou la marine proposent des formations accessibles avec un niveau bac et qui débouchent sur de nombreux métiers dans divers domaines. Vous pouvez vous renseigner directement sur les sites ou dans un centre d’information de recrutements des forces armées (CIRFA).

Il existe de nombreuses autres solutions en dehors de celles listées ici, à vous de réfléchir sur ce que vous souhaitez faire. N’hésitez pas à évaluer les avantages et les inconvénients de chaque option afin de faire le choix le plus adapté à votre situation et à votre projet professionnel.

Annie de Docs.school pour Getboox, le 22 juin 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *